Japon, PlatinumGames
Shinji Mikami
La personnalité

Né le 11 Août 1965 - Game Designer, Producteur

Ses jeux marquants

Resident Evil (1996), Dino Crisis (1999), Devil May Cry (2001), Viewtiful Joe (2003), Killer 7 (2005), Vanquish (2010)

L'Histoire

Shinji Mikami est un game designer et producteur japonais qui a participé au développement de certaines des licences les plus populaires de l’histoire du jeu vidéo.

En 1990, il rejoint Capcom où il prend part au développement d’un jeu Game Boy, avant de suivre le développement de trois jeux basés sur des licences Disney : Qui veut la Peau de Roger Rabbit, Aladdin et Goof Troop. En 1994, il amorce la création d’un jeu d’aventure sur le thème de l’horreur, un titre se déroulant dans un manoir hanté, s’inspirant des films de George Romero, et prenant le nom de Biohazard.

Biohazard, ou Resident Evil en Occident, devient le deuxième véritable survival-horror de l’histoire (Alone in the Dark du français Frédérick Raynal le précédant de quelques années). Il s’agit d’un des plus importants succès de la première PlayStation, ce qui permet au game-designer d’être propulsé producteur. En 1999, il réalise Dino Crisis, un autre survival-horror dans lequel les dinosaures remplacent les zombies avant de prendre en charge, en 2001, le développement de Devil May Cry aux côtés d’Hideki Kamiya. En 2004, il quitte le Studio 4C de Capcom pour rejoindre Clover Studio où il supervise Viewtiful Joe, Killer 7 (co-réalisé par Suda51) et God Hand. Par la suite, Shinji Mikami occupe un poste de directeur au sein du studio PlatinumGames avec ses anciens collègues et réalise le jeu Vanquish pour le compte de Sega. Aujourd'hui indépendant, il développe, en collaboration avec Goichi Suda, Electronic Arts et le studio Grasshopper, un survival-horror du nom de Shadows of the Damned.

Commentaires et anecdotes

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
2 créateurs au hasard
Nicolas Gaume Kalisto
Cliff Bleszinski Epic Games