Japon, Grasshopper Manufacture
Goichi Suda
La personnalité

Né le 02 Janvier 1958 - Game Designer

Ses jeux marquants

Killer 7, No More Heroes, Shadows of the Damned

L'Histoire
Suda 51, de son véritable nom Goichi Suda, tient son surnom d'une traduction toute simple en japonais : "5" se prononçant "go" et "1" se prononçant "ichii", l'ensemble donnant Suda "Go ichi".

A l'origine simple entrepreneur de pompes funèbres, Goichi Suda s'intéresse rapidement à un secteur en plein essor sur l'archipel nippon, celui des bornes d'arcade. Interpellé par une annonce du studio japonais Human Entertainment, connu pour sa série Fire Pro Wrestling, Goichi Suda répond rapidement à l'offre de recrutement, son emploi de "croque-mitard" devenant insupportable. Remarqué par la qualité de sa candidature, Goichi Suda s'attarde donc sur le scénario de Super Fire Pro Wrestling 3 Final Bout, mais aussi sur la franchise Syndrome jusqu'à la fermeture de Human Entertainment en 1998.

C'est à cette même époque qu'il fonde le studio Grasshopper Manufacture, avec lequel il développe The Silver Case et une poignée d'autres jeux méconnus du public occidental. Il faut alors attendre 2005 et la sortie de Killer7, un jeu commercialisé sur GameCube et PlayStation 2, pour que Goichi Suda rencontre le succès tant espéré, une célébrité soudaine qui le pousse à développer No More Heroes, adulé aussitôt par la critique et le grand public. Associé à l'éditeur Electronic Arts et au développeur Shinji Mikami sur Shadows of the Damned, sorti en 2011 sur Xbox 360 et PS3, Goichi Suda travaille actuellement sur le très attendu Lollipop Chainsaw.
Commentaires et anecdotes

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
2 créateurs au hasard
Warren Spector Disney
Ralph Baer Magnavox