Japon, Taito
Space Invaders
Le personnage

Première apparition en 1978

Principales apparitions

Space Invaders (1978), Space Invaders Extreme (2008)

Son histoire

En 1978, les jeux vidéo semblent condamnés à ne proposer aux joueurs que des variantes de Pong sans réelle innovation ni renouvellement du concept.

Soucieux de réagir à ce constat peu reluisant pour l’industrie, Tomohiro Nishikada réalise le premier jeu de tir (ou shoot them up) de l’histoire en s’inspirant du casse-brique américain Breakout sorti la même année sur Atari 2600. Succès, phénoménal Space Invaders est considéré aujourd’hui comme l’un des titres les plus influents et les plus respectés de l’industrie puisqu’il a inspiré de nombreux créateurs et suscité bien des vocations (Shigeru Miyamoto, père de Mario, déclarant même ne pas s’intéresser aux jeux vidéo avant la sortie de ce jeu). Au Japon, c’est un véritable phénomène de mode.

Les joueurs passent leurs journées sur ce nouveau jeu vidéo qui est le premier à proposer une sauvegarde pour enregistrer ses meilleurs scores. Les tiroirs-caisses ne désemplissent pas. En 1979, une enquête du ministère de l’industrie japonais conclut même que le titre de Taito a créé une pénurie de pièces de 100 yens tandis que 350 000 bornes sont construites à la hâte pour répondre à l’immense demande internationale. Lorsqu’il est adapté en 1980 sur Atari 2600, Space Invaders quadruple les ventes de cette machine et multiplie par vingt le chiffre d’affaires d’Atari. Excepté Pong, il s’agit donc de la première « killer application » de l’histoire du jeu vidéo. Mais le triomphe de Space Invaders ne s’arrête pas là puisque de nombreux artistes contemporains utilisent ses personnages pour représenter leurs oeuvres. Un bien bel hommage pour ce pilier du jeu vidéo. 

Commentaires et anecdotes

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
2 icônes au hasard
Link Nintendo
Ryo Hazuki Sega