France, Ubisoft
Rayman
Le personnage

Première apparition en 1995

Principales apparitions

Rayman (1995), Rayman 3 : Hoodlum Havoc (2003), Rayman contre les lapins crétins (2006)

Son histoire

Dans le genre « plateformes » dominé par les grandes stars japonaises de l’époque (Mario et Sonic en tête), il est difficile de croire qu’un personnage d’origine française réussisse à s’imposer !

C’est pourtant l’incroyable tour de force réalisé par Rayman, devenu entre temps la mascotte de la société Ubisoft. Né de l’imagination fertile de Michel Ancel, Rayman possède quelques particularités physiques le rendant immédiatement reconnaissable, comme son absence de membres (provenant à la base d’une volonté de simplifier le travail d’animation du personnage) ou d’utiliser ses cheveux comme une pale d’hélicoptère.

Sorti en 1995 sur Jaguar et Saturn, le premier volet des aventures de l’attachant personnage connait un succès public et critique en recevant les prix de « meilleure animation » et « meilleure musique » de la part du magazine américain Electronic Gaming Monthly. Quatre millions d’exemplaires plus tard, le titre n’a pas à souffrir de la comparaison avec les meilleures productions japonaises de l’époque, prouvant ainsi que les studios français peuvent séduire les joueurs du monde entier. Confirmation avec les deux suites directes du jeu, aussi réussies que le jeu original avec des graphismes et un univers coloré d’excellente qualité. Depuis, de nouveaux personnages ont été introduits dans l’univers de Rayman, les Lapins Crétins, qui semblent aussi bien partis pour rejoindre leur illustre prédécesseur au panthéon des personnages les plus populaires créés par Ubisoft ! 

Commentaires et anecdotes

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
2 icônes au hasard
Max Payne Rockstar Games
Mario Nintendo