Japon, Capcom
Megaman
Le personnage

Première apparition en 1987

Principales apparitions

Megaman (1987), Megaman 2 (1988), Megaman 9 (2008)

Son histoire

Petit clin d’oeil à la musique en général et au rock’n roll en particulier, le nom original de Megaman au Japon est Rock Man. Un patronyme quelque peu lissé lors de l’adaptation aux États-Unis n’enlève rien au charme et au succès du robot bleu.

Inspiré d’une autre icône au Pays du Soleil Levant (Astroboy de Osamu Tezuka), Megaman est un peu à Capcom ce que Mario est à Nintendo : un personnage mignon mais batailleur, emblème de toute une marque. Son impact n’est cependant pas aussi fort que celui du plombier moustachu, même s’il apparaît tout de même dans plus de 50 titres, répartis sur plusieurs séries et près de 30 millions d’exemplaires vendus dans le monde. Jeu de tir et de plateformes à la fois, Megaman se démarque notamment par ses boss de fin de niveau à thème très difficiles à abattre.

À l’époque des épisodes sur NES (entre 1987 et 1993), les joueurs japonais étaient invités à proposer leurs idées de boss, et les meilleurs étaient tout simplement inclus dans les opus à venir ! Après la saga NES, Megaman a continué ses aventures sur de nombreuses consoles, évoluant dans ses mécaniques de jeu et dans son design graphique. Il est même passé par la case 3D sur PlayStation entre 1997 et 2000 mais n’insiste pas dans cette voie, car c’est en 2D que les joueurs retrouvent véritablement sa magie. D’ailleurs, la série connaît un retour aux sources en 2009 avec Megaman 9 et l’année suivante dans un dixième épisode sur Xbox 360, PS3 et Wii. Hommage aux jeux NES d’origine, ces épisodes reprennent les graphismes rétro et le niveau de difficulté infernal d'origine. 

Commentaires et anecdotes

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
2 icônes au hasard
Kratos Sony Computer Entertainment
Link Nintendo