Japon, Nintendo
Donkey Kong
Le personnage

Première apparition en 1981

Principales apparitions

Donkey Kong (1981), Mario Kart (1993), Donkey Konga (2003)

Son histoire

Si Donkey Kong est indiscutablement l’un des personnages phares de Nintendo, le moins que l’on puisse dire, c’est que sa genèse ne le laissait pas pressentir.

C’est en 1981 que la société japonaise, désireuse de parvenir à s’implanter sur le marché américain du jeu d’arcade, fait intervenir Shigeru Miyamoto et le charge de convertir leur premier jeu, l’anecdotique Radar Scope, de manière à le rendre plus attrayant. Miyamoto le modifie de fond en comble pour aboutir à un jeu de plateformes préfigurant la série des Mario. Notons que Miyamoto souhaitait à la base obtenir la licence Popeye, détenue par King Features Syndicate, qui refusa net son exploitation et qui doit s’en mordre encore aujourd’hui les doigts ! Donkey Kong fut un immense succès, grâce notamment à la nouveauté que représentait la capacité de sauter par-dessus des obstacles mobiles.

Le titre connait d’ailleurs un tel triomphe qu’il vaut un procès à Nintendo face à Universal Studios qui détient les droits d’exploitation de la licence King Kong, mais qui tourne néanmoins à l’avantage de la société japonaise. Reconnaissant le charisme incontestable de son personnage (littéralement « l’âne Kong» pour souligner le caractère borné du grand singe), Nintendo en fait l’une de ses icônes emblématiques, avec des jeux comme Donkey Kong Country sur Super Nintendo (8 millions d’exemplaires vendus). De nos jours, notre gorille reste intimement lié à l’identité de Nintendo, comme l’indique sa présence dans des jeux bien plus récents tels que Super Smash Bros Brawl sur Wii sorti en 2008 ainsi qu'un reboot magnifique toujours sur Wii intitulé Donkey Kong Country Returns fin 2010.  

Commentaires et anecdotes

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
2 icônes au hasard
Lara Croft Square-Enix
Aya Square Enix