Sony, 2013
PlayStation 4
La console
Les jeux marquants

inFamous, Final Fantasy XV, Kingdom Hearts III

L'essentiel
Pavé Info
Année de sortie 2013
Fabricant Sony
Type Console de salon
Support Blu-Ray
Unités vendues Aucune
Prix 399 Euros
Fiche Technique
Processeur 8 cœurs x86-64, 1.84 TFLOPS
Mémoire (vidéo) 8 Go de GDDR5
Taille des jeux N.C.
Graphisme Full HD en 1080p
Son N.C.
L'Histoire
Marchant sur les traces de la PlayStation 3, la PS4 embrasse l'avenir du jeu vidéo en misant notamment sur la très haute-définition, tout en cherchant à reconquérir un public de plus en plus attiré vers la plateforme de son concurrent direct Microsoft. Mettant très largement en avant le partage et le contenu dans les nuages, notamment par le biais de son service Gaikai, la PlayStation n'en reste pas moins accessible à tous en offrant du jeu hors-ligne, mais aussi la possibilité d'échanger ses jeux, un élément à l'origine définitivement banni par la Xbox One.

C'est en 2008, soit moins de deux années après la sortie de la PS3, que Sony entame le développement de sa machine de prochaine génération, l'objectif étant d'être prêt pour le lancement de la nouvelle Xbox, la compagnie ne souhaitant pas reproduire les mêmes erreurs, la PlayStation 3 ayant été commercialisée avec un an de retard sur la concurrence. Initialiement connue sous le nom de code Orbis, la PS4 est officiellement annoncée en février 2013, au cours d'un évènement principalement consacré aux fonctionnalités de la machine, mais aussi à la manette, la Dualshock 4. Visuellement semblable au contrôleur de la PS3, la Dualshock 4 profite d'un espace de partage, d'un pavé tactile et d'un nouveau bouton d'option, sans oublier une barre lumineuse avertissant le joueur à certaines occasions.

La console en elle-même est dévoilée juste avant l'E3, son design légèrement de biais se rapprochant de celui de la PlayStation 2, ou encore d'un mix entre une box de fai internet et la Xbox One, toutefois plus imposante. Plus puissante sur le papier, la PlayStation 4 se compose d'un processeur doté de 8 cœurs d'une puissance de calcul de 1,84 TFlops, de 8 Go de mémoire GDDR5, mais aussi d'un disque dur de 500 Go pouvant être remplacé par tout autre modèle du marché, et d'un lecteur Blu-Ray toujours plus performant. Sans surprise, Sony mise donc sur la puissance, tout comme Microsoft, Nintendo restant une fois de plus le seul à jouer la carte de l'originalité avec sa Wii U, pour l'heure bien mal en point.
Commentaires et anecdotes

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.


2 consoles au hasard
Saturn Sega
Microvision MB