SNK, 1990
Neo-Geo
La console
Les jeux marquants

Fatal Fury, Art of Fighting, King of Fighters

L'essentiel
Pavé Info
Année de sortie 1990
Fabricant SNK
Type Console de salon
Support Cartouche
Unités vendues 1 million
Prix 649 $
Fiche Technique
Processeur 16 bits à 12 MHz
Mémoire (vidéo) 64 Ko (74 Ko)
Taille des jeux 112 Mo maxi
Graphisme 320×224 pixels maxi, 4096 couleurs parmi 65536
Son 14 canaux, stéréo
L'Histoire

Sortie en 1990 et longtemps considérée comme la console la plus puissante de sa génération, la Neo-Geo est un véritable condensé technologique ce qui lui a valu d’être surnommée « Rolls-Royce » du secteur par ses pairs. Le concept de son fabricant, un spécialiste des jeux de combat en arcade, est simple : proposer l'équivalent d'une borne d'arcade à la maison. Cela se vérifie par la qualité des titres proposés mais a malheureusement une contrepartie : le coût exorbitant de la console.

En effet, à sa sortie, la Neo-Geo coûte près de 450 euros et il faut débourser entre cent et quatre cent euros supplémentaires pour acquérir un seul jeu, ce qui destine la machine à une niche de joueurs très fortunés. Malgré cela, la Neo-Geo affiche une longévité record de plus de quinze ans qu’elle doit en grande partie à ses multiples jeux de combat que les joueurs ont l’habitude de tester en salles d’arcade : Fatal Fury, Art of Fighting ou King of Fighters par exemple. En 1994, SNK lance un lecteur CD-Rom pour tenter de réduire le coût prohibitif de ses jeux avec la Neo-Geo CD, mais les temps de chargement, plus importants, conduisent cette initiative à l’échec tout comme les versions portables qui suivront en 1998 (Neo-Geo Pocket).
 

Commentaires et anecdotes

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.


2 consoles au hasard
PC-Engine Nec
Game Boy Nintendo